Aller au contenu

Rechercherun véhicule

Plus de 1395
véhicules disponibles

ou

Accès rapide

Voiture blanche renault

Rechercher

Plus de 1395 véhicules disponibles

ou

Voiture blanche renault
Comment fonctionne une voiture électrique ?
le 13 septembre 2023

Comment fonctionne une voiture électrique ?

Quel est le mécanisme de fonctionnement de la voiture électrique ?

Un moteur électrique, fonctionne sans courroie, ni piston, ni boite de vitesse. Le moteur de la voiture électrique, qui assure la traction du véhicule, a besoin d’un courant alternatif pour fonctionner, et c’est le convertisseur onduleur qui assure le passage du courant continu au courant alternatif.
Il existe 3 phases de fonctionnement principales :
  1. La phase d’accélération : c’est la rotation des roues généré par les batteries haute tension du moteur électrique.
  2. La phase de décélération : c’est le blocage des roues par une tension électrique transmise aux batteries haute tension.
  3. La phase de charge : à l’arrêt, les batteries hors tension sont rechargées par le convertisseur.
Lors des phases de décélération et de freinage, une voiture électrique peut transformer une partie de l’énergie cinétique en courant électrique, pour recharger sa batterie. Le freinage régénératif, ou récupératif, n’est pas réservé qu’aux seules voitures électriques, il est la base même du fonctionnement des motorisations dites hybrides. Sur les véhicules électriques, il peut apporter quelques kilomètres d’autonomie.
 
La particularité des véhicules électriques c’est aussi l’absence de boite de vitesse manuelle. Qu'il s'agisse d'un levier classique, ou d'une série de boutons-poussoirs, la boîte de vitesses automatique d'une électrique résume les fonctions de base de toutes les transmissions : D, R, N, P c'est-à-dire avant (Drive), arrière (Reverse), point mort (Neutral), parking (Parking).

Comment fonctionne la charge d’une voiture électrique ?

La batterie est le cœur de tout véhicule électrique. Elle détermine en grande partie l’autonomie, son coût et son poids. La quantité d’énergie stockable par la batterie s’exprime en kilowattheure (kWh), équivalent au « litre » d’un réservoir de carburant. Le débit d’électricité pour la recharge ou puissance s’exprime en kilowatt « kW ».
 
Contrairement à ce que l’on croit généralement, le boitier qui se trouve sur le mur de votre garage (wallbox) ou sur un poteau au centre commercial n’est pas le chargeur, mais l’équipement qui alimente le chargeur intégré au véhicule électrique. Le chargeur convertit le courant alternatif fourni par le boitier en courant continu que la batterie peut stocker. Cela peut se faire par le biais d’une charge lente lorsque la voiture est connectée à une prise de courant classique ou d’une charge plus rapide de niveau sur une borne adéquate.
 

Les différents systèmes de charge

La recharge à domicile est l'option la plus pratique pour de nombreux conducteurs électriques. En branchant leur véhicule à une prise de courant domestique ou à une station de recharge murale, ils peuvent recharger leur voiture pendant la nuit, à leur convenance. Cela évite les files d'attente et assure un départ quotidien avec une batterie pleine. Il s’agit aussi de la solution la plus économique.
 
D'un autre côté, la recharge sur des bornes publiques est essentielle pour les déplacements longue distance ou lorsque la recharge à domicile n'est pas possible. Les réseaux de bornes publiques se développent rapidement, offrant des options de recharge rapide pour une mobilité sans souci.
 
Il existe certaines stations équipées de « superchargeurs », souvent situées vers le long des principales autoroutes. Ces stations haute puissance permettent de regagner une grande autonomie en quelques minutes, idéales pour les voyages longue distance. De plus, les superchargeurs sont en général alimentés par de l'énergie propre, comme l'énergie solaire, ce qui contribue à réduire davantage l'empreinte carbone des véhicules électriques.
 

Quels éléments à regarder avant d’acheter une voiture électrique ?

Pour un moteur thermique, vous allez vous intéresser à la puissance du moteur. Elle est exprimée en chevaux vapeurs (ch). Selon votre usage et votre type de conduite, vous allez opter pour un véhicule ayant plus ou moins de puissance. Si vous effectuez la plupart de vos trajets en autoroutes, vous allez privilégier une puissance supérieure à un usage exclusivement citadin. Pour la voiture électrique, le principe est le même.

L’équivalence entre la puissance moteur entre une voiture électrique et thermique, est calculée selon la formule suivante : 1 kiloWatt (kW) = 1.341 chevaux vapeurs (ch).

Autre point à regarder, l’autonomie et la consommation de la batterie. Contrairement à un véhicule thermique, une voiture électrique “consomme” beaucoup moins en ville. Lorsqu’un véhicule diesel consomme en moyenne 6 L/100 km et qu’un véhicule essence consomme 7.3 L /100 km, une voiture électrique consomme en moyenne 15 kW /100 km.

Malgré un tarif plus élevé au départ, l’entretien d’une voiture électrique est moins couteux que pour une voiture avec un moteur thermique, dû à un nombre de pièces moins élevé.

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :