Aller au contenu

Rechercherun véhicule

Plus de 1509
véhicules disponibles

ou

Accès rapide

Voiture blanche renault

Rechercher

Plus de 1509 véhicules disponibles

ou

Voiture blanche renault
L'écomobilité, c'est quoi ?
le 22 mars 2023

L'écomobilité, c'est quoi ?

L’écomobilité, c’est favoriser les modes de déplacement plus écologiques. On parle également de mobilité douce ou durable. Notre groupe JMJ souhaite s’inscrire dans cette transition et diversifier ses offres de mobilité tout en limitant l’impact sur l’environnement.
Ainsi dès avril 2023, nous allons proposer dans trois de nos concessions (Pontarlier, Besançon et Dijon) un mode de transport alternatif à la voiture motorisée : les scooters et trottinettes électriques.
 

L’écomobilité répond à 3 défis majeurs

  • Amélioration de la qualité de vie et de santé. Les scooters électriques émettent 0 émission de CO2 et ne produisent aucun bruit.
  • Gain de temps. Fini les bouchons et profitez de la route avec 150 km d’autonomie minimum et une vitesse maximum de 130 km/h - modèle Pink Fly –
  • Réaliser des économies. Avec les scooters électriques Pink, chaque kilomètre parcouru peut vous coûter jusqu’à 20 fois moins cher que si vous rouliez à l’essence. Et pour l’entretien, vos frais sont divisés par deux. L’entretien se limite au système de freinage, à changer deux fois moins souvent grâce au freinage récupératif.

L’écomobilité : liberté de circulation

 
Depuis le 1er janvier 2023, les véhicules les plus polluants sont interdits dans les agglomérations de plus de 150.000 habitants c’est-à-dire 45 en France. Aujourd’hui, les véhicules diesel construits avant 2001 (Crit'air 5) ne peuvent déjà plus accéder aux Zones à Faibles Émissions. Les automobilistes récalcitrants risqueront une amende de 68 euros pour les véhicules légers, 135 euros pour les lourds.
En 2024, cette interdiction s'étendra aux véhicules diesel construits avant 2006 (Crit'air 4). Puis, en 2025 les voitures diesel produits avant 2011 et les véhicules essence construits avant 2006 (Crit'air 3) se verront également interdire l'accès à ces agglomérations.
 
Pour accompagner cette transition écologique et permettre aux ménages de s’adapter, l’État a mis en place plusieurs aides.

Bonus écologique des 2 roues

L’État accorde, aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers, une aide de 250€ par kWh embarqué pour l’achat d’un scooter électrique équipé d’un moteur de 2000 W et plus, dans la limite de 900€.
 

Les conditions du bonus écologique

Pour bénéficier de l'aide, vous devez être majeur, domicilié en France et le véhicule doit remplir les conditions suivantes :
  • Utiliser l'électricité comme source d'énergie
  • Ne pas utiliser de batterie au plomb
  • Être acheté ou loué pour une durée de 2 ans ou plus
  • Être un véhicule neuf
  • Ne pas être vendu dans l'année suivant sa 1re immatriculation, ni avant d'avoir parcouru au moins 2 000 kilomètres

Prime à la conversion

 
La prime à la casse ou prime à la conversion est une aide gouvernementale visant à encourager l’achat d’un véhicule électrique. Cette subvention est accordée lors de la mise au rebut d’un véhicule diesel ou essence pour l’achat d’un véhicule non polluant. A noter que la prime à la conversion est cumulable avec le bonus écologique.
 Le montant de la prime à la casse pour un scooter électrique dépend du revenu fiscal de référence (RFR) du foyer. Pour les foyers ayant un RFR inférieur ou égal à 13 489 €, la subvention s’élève à 1 100 €.
Pour les ménages dont le revenu fiscal dépasse le plafond fixé, elle se limite à 100 €.
 
Le scooter électrique doit pour bénéficier de la prime à la conversion respecter les mêmes conditions que pour le bonus écologique (acheter neuf ou loué pour une durée minimale de 2 ans, immatriculé en France, ne pas être vendu la 1ère année) et en plus ne pas excéder un cout d’acquisition de plus de 60 000€ TTC.
 
 

Suivez-nous dans cette nouvelle aventure !

Découvrez nos scooters Pink Mobility