Aller au contenu

Rechercherun véhicule

Plus de 1469
véhicules disponibles

ou

Accès rapide

Voiture blanche renault

Rechercher

Plus de 1469 véhicules disponibles

ou

Voiture blanche renault

Pneu hiver ou 4 saisons : que choisir ?

 

 

Un pneumatique été se distingue par ses grandes bandes de roulement avec peu de lamelles transversales (200). A l’inverse, les pneus hiver sont très découpés et disposent d’environ 2 000 lamelles. Entre les deux, on a les pneus dits “4 saisons“ ou “toutes saisons. Ils sont un compromis technique entre pneus hiver et pneus été et disposent d’environ 500 lamelles. En deçà de + 7°C, la gomme d’un pneu été a tendance à durcir et donc à perdre de l’adhérence au contraire de celle d’un pneu neige ou 4 saisons qui conserve toutes ses capacités, même par une météo un peu capricieuse : pluie, neige, froid…Et pour les différencier à l’œil nu, ils ont un marquage spécifique.

Mais alors plusieurs questions se posent : « Quand changer ses pneus ? Est-ce que des pneus 4 saisons sont efficaces toute l’année ? Que dit la loi à ce propos ? »

 

Focus hiver : le marquage

Pour reconnaître un pneu hiver du premier coup d’œil, observez sa tranche : un symbole représentant une montagne et un flocon de neige doit y figurer. C’est le cas également du pneu 4 saisons. Ce symbole signifie 3PMSF, soit 3 Peak Mountain Snow Flake. Pour obtenir ce marquage, le pneu a passé des tests normés et réglementés. De plus, le pneu neige est également doté de minuscules rainures qui servent à disperser l’eau et éviter l’aquaplaning.

Vous trouverez parfois aussi le marquage M&S sur les flancs. Le marquage M+S est systématiquement présent sur tous les pneus hiver. Mais la réciproque n’est pas vraie : tous les pneus M+S ne sont pas des pneus hiver. En effet, on peut aussi trouver ce marquage sur les pneus 4×4 ou sur les pneus de camping-car été. « M+S » est l’abréviation de « Mud and Snow » qui signifie « boue et neige » en anglais. Le marquage M+S indique donc simplement que la structure du pneu est conçue pour pouvoir rouler sur la boue ou la neige. Il s’agit d’une simple déclaration de la part des manufacturiers, qui n’est soumise à aucun test particulier. La mention M+S ne vous offre donc pas de réelle garantie quant aux performances du pneu dans des conditions hivernales délicates.

Réglementation Loi Montagne en matière de « pneus hiver »

Les préfets peuvent rendre obligatoire l’équipement de pneus neige ou dispositifs antidérapants amovibles comme les chaînes ou des chaussettes sur la période hivernale qui s’étend du 1 novembre au 31 mars. Sur cette période, les automobilistes devront donc être équipés de pneus marqués M+S et/ou 3PMSF. Et, à partir du 1 novembre 2024, seuls les pneus 3PMSF seront autorisés.
Les massifs concernés sont Alpes, Corse, Massif Central, Massif Jurassien, Pyrénées, et Massif Vosgien. 
 

Le pneu hiver ou pneu neige :

En France, avant de s’appeler « pneus hiver », ceux-ci étaient appelés « pneus neige » ce qui a conforté, au fil des années, l’idée qu’un pneu hiver était uniquement dédié à la conduite sur la neige.
 

Pourquoi s’équiper de pneus certifiés hiver ?

Pour un pneu, l’hiver commence à 7°c. En dessous de cette température, la gomme d’un peu été durcit et perd de son efficacité. Neige, glace, verglas…cela peut être synonyme de danger. Mais avec de bons équipements adaptés et correctement renseignés sur les facteurs à risques en temps froid, les conducteurs peuvent se sentir autant en sécurité en hiver que lors d’une belle journée d’été.
 
Le pneu hiver reste très efficace même sur les routes sèches car il parvient à garder son élasticité et donc son adhérence?, au contraire d'un pneu été qui perd de l'adhérence dès que la température passe sous les 7°C. Les pneus hiver sont parfaitement adaptés aux hivers secs puisqu’ils gardent leur élasticité jusqu’à -20°C.

Avantages du pneu neige

Le pneu neige présente un grand nombre d'avantages dès que les températures passent sous les 7°C et dans des conditions hivernales grâce à ses rainures. Il apporte tout d’abord un maximum de sécurité avec une adhérence et une distance de freinage nettement meilleures que des pneus été ou 4 saisons dans des conditions hivernales.

Inconvénients du pneu neige

L’inconvénient majeur du pneu hiver est son manque de polyvalence. Extrêmement efficace sur sol froid qu’il soit enneigé, humide, sec, ou verglacé, il perd en efficacité dès que les températures sont supérieures à 7°C. Utiliser des pneus hivers en été augmente très rapidement leur usure.

Le pneu 4 saisons

Le pneu 4 saisons, quant à lui, est un pneu hybride présentant une plage de fonctionnement plus large que les pneus typés été ou hiver, puisqu’il est aussi à l’aise à - 10 °C qu’à + 30 °C. Comment ? Il est constitué par la fusion des technologies respectives des pneus été et des pneus hiver. Cela garanti aux conducteurs de rouler en toute sécurité sur sols secs et mouillés, hiver comme été, ainsi que sur la neige. À des températures supérieures à 7 °C, il est beaucoup plus performant qu’un pneu hiver sur des routes sèches. Il est également moins bruyant. Vous pouvez le garder toute l’année, sans avoir recours aux permutations saisonnières. Il va donc vous faire gagner du temps. En revanche, il n’est pas aussi performant sur la neige qu’un pneu hiver.

Avantages du pneu 4 saisons

Les pneus toutes saisons permettent tout d’abord des économies puisqu’ils vous évitent l’achat de pneus été et hiver ainsi que les frais de permutation et éventuellement de stockage. Ils fournissent également un bon compromis pour les automobilistes circulant sur des routes rarement ou faiblement enneigées et réalisant principalement des trajets urbains et péri-urbains. Contrairement au pneu hiver, le pneu toutes saisons limite la surconsommation et les bruits de roulement.

Inconvénients du pneu 4 saisons

Les pneus 4 saisons ne sont pas aussi efficaces qu’un pneu été en période estivale ou qu’un pneu hiver en période hivernale, notamment sur routes enneigées ou verglacées. Les pneus 4 saisons auront une moins bonne adhérence et des distances de freinage plus importantes dans ces conditions.

Nos conseils pour prendre votre décision

Le critère principal à prendre en compte, ce sont les conditions climatiques hivernales auxquelles vous allez faire face avec votre voiture. Si vous êtes régulièrement confronté une météo capricieuse, à des routes enneigées, ou à de très basses températures, ou que vous vivez ou devez accéder à des sites avec des accès difficiles en hiver (pentes raides, routes non déneigées, etc.), la meilleure solution pour vous est d’utiliser des pneus hiver.

Nous recommandons le pneu 4 saisons pour des personnes qui vont être exposées occasionnellement à de véritables conditions hivernales et qui vont se rendre une ou deux fois à la montagne faire du ski. La pluie verglaçante par exemple peut être assimilée à de la glace. Dans ce cas un pneu Alpin, à savoir un vrai pneu hiver, sera plus performant qu’un pneu quatre saisons. Les mécanismes d’adhérence sur la glace sont assez spécifiques et la gomme qui est utilisée pour concevoir la bande de roulement d’un pneu hiver est plus adaptée à ce type de conditions de route qu’un pneu 4 saisons. C’est la même chose sur de la neige profonde, le pneu hiver sera plus performant du fait que sa structure et sa gomme sont spécifiquement conçues pour répondre à ce type de conditions.

Cependant, si vous n’êtes qu’occasionnellement confronté à des routes enneigées, soit parce que votre région ne connaît que quelques épisodes neigeux par an, soit parce que vos déplacements en stations de ski, par exemple, restent peu fréquents alors le pneu 4 saisons est tout à fait envisageable. Ainsi, on va avoir tendance à recommander des pneus 4 saisons à des personnes vivants dans des régions montagneuses de basses altitudes ou à des automobilistes qui habitent dans des plaines ou zone urbaine.

Faut-il changer un, deux ou les 4 pneus ?

La législation impose d’avoir deux pneus de même marque et de même type sur chaque essieu. Ce qui signifie que l’on doit changer les pneus deux par deux… en installant toujours les pneus neufs à l’arrière car, en cas de perte d’adhérence du véhicule, le plus important est d’avoir l’adhérence maximale à l’arrière pour éviter le tête-à-queue. Il est possible de ne changer qu’un seul pneu si l’autre pneu du même essieu est neuf, ou quasiment neuf, la différence de profondeur des sculptures entre les deux pneus ne devant pas excéder 5 mm. Il est toutefois préférable de remplacer les quatre pneus en une seule fois afin d’avoir un équipement homogène, garant d’un comportement optimal du véhicule.

S’équiper oui mais à quel prix ?

Suivant la taille et les performances attendues, on ne chausse pas de la même façon une petite citadine, une berline familiale, une grande routière, un modèle sportif ou un SUV. Le budget à prévoir dépend de la catégorie de sa voiture. Si la situation s’y prête, vous pouvez opter pour un pneu 4 saisons qui s’avérera moins cher sur l’année qu’un pack pneu Été + pneu Hiver. Son caractère hybride le rend économique à long terme.