Aller au contenu

Rechercherun véhicule

Plus de 1590
véhicules disponibles

ou

Accès rapide

Voiture blanche renault

Rechercher

Plus de 1590 véhicules disponibles

ou

Voiture blanche renault
Quelles sont les avantages d'une voiture électrique pour les entreprises ?
le 25 avril 2023

Quelles sont les avantages d'une voiture électrique pour les entreprises ?

L’électrique prend une place de plus en plus importante dans le marché de l’automobile. En 2022, les ventes électriques ont augmenté de 28% par rapport à 2021, avec plus de 1,1 million de véhicules écoulés. Outre le fait que l’électrification de l’automobile soit inéluctable, l’État développe autour de ça un écosystème favorable : fiscalisation, primes, infrastructures etc. Ainsi, en tant que professionnel, il est important de faire le point, quelques soient vos motivations environnementales, fiscales ou encore liées au contexte réglementaire.:

 

Points forts d’une voiture électrique

Un petit geste pour l’environnement

Les voitures électriques ne rejettent pas d’émissions de CO2 en roulant. Par conséquent, l’impact des véhicules électriques sur l’environnement et la santé est bien meilleur que celui des modèles thermiques. Toutefois, il est important de souligner que la chaine d’approvisionnement en matières premières, la fabrication des éléments du véhicule, la source électrique, l’usage et son recyclage en fin de vie déterminent également son impact environnemental sur la durée.
 
En outre, choisir un modèle 100% électrique en tant qu’entreprise permet de valoriser son image en tant qu’entreprise responsable qui souhaite agir activement pour réduire son impact sur l’environnement. De la même manière, si vous êtes un artisan ou indépendant, effectuer vos déplacements professionnels en véhicule électrique montre votre conscience environnementale et donne ainsi une image positive à vos clients. En effet, les consommateurs accordent de plus en plus d’importance aux valeurs transmises par les entreprises.
 

Fini la corvée de conduire

Le second avantage concerne le confort et le dynamisme de la conduite propre au véhicule électrique, que l’on ne retrouve pas chez ses homologues thermiques.
Le plaisir d’écouter vos morceaux favoris sera d’autant plus accru avec le silence de fonctionnement d’une voiture électrique. Cela peut-être déroutant au départ, mais l’ambiance de sérénité permise par le confort global de roulage est plus propice à la discussion et plus reposante sur de longs trajets. On s’y habitue donc très vite !
 
0 bruit, 0 vibration, 0 changement de vitesse, et 0 odeur de carburant pour des trajets paisibles, vous permettant de vous concentrer à 100% sur l’environnement et les autres automobilistes.
Plus de sérénité, un bien-être accentué, c’est aussi moins d’accident pour vos collaborateurs.
 

Coût d’usage et entretien simplifié

Acheter une voiture électrique peut représenter un investissement considérable à première vue. Le prix d’acquisition est élevé, cependant il faut souligner que le coût d’achat est en réalité amorti sur le moyen et long terme grâce aux économies à l’usage que permet une voiture électrique par rapport à une voiture thermique.
  • Économie de carburant : en moyenne, 100 kilomètres en voiture électrique coûtent environ 2,20 euros en électricité, contre 10 euros de carburant avec un modèle diesel équivalent ou 12 euros s’il s’agit d’un véhicule à essence.
  • Un fonctionnement plus simple donc un nombre de pièces d’usure à changer moins nombreuses. En effet, tandis que le véhicule thermique possède entre 600 et 1 000 pièces, une voiture électrique, quant à elle, n’en possède que 150.Et certaines pièces s’usent moins rapidement, notamment les garnitures de frein grâce au freinage régénératif.

Si nous prenons l'exemple de la Peugeot 208 :

  208 Essence e-208
Apport initial 3 900€ 3 900€
Loyer Mensuel 282€/mois 283€/mois
Consommation énergétique 77€/mois 22€/mois
Carte Grise 245€ 14€
Coût total d'usage mensuel 365€/mois 306€/mois soit - 59€/mois
Coût total d'usage annuel 4 380€/an 3 672€/an soit - 708€/an
Exemple d’économies calculé sur la base de la location de véhicules neufs hors options immatriculés à Paris, en location long durée 37 mois 30 000km avec maintenance incluse, d’une Peugeot e-208 Style avec un premier loyer de 3 900€ bonus écologique de 6 000€ déduit puis 36 loyers de 283€ et d’une 208 Style PureTech 100 S&S EAT8 avec un premier loyer de 3 900€ puis 36 loyers de 282€, sur la base d’un coût d’essence à 1.70€/l versus un KWH à 0.17€ au 28/11/2022.

Autonomie adaptée & recharge simplifiée

Le passage à l’électrique est acté pour les constructeurs depuis quelques années. Les citadines à faible autonomie sont derrière nous, désormais le marche dispose de véhicules personnels et utilitaires électrique, répondant à la majorité des besoins spécifiques de chaque activité. Trajet domicile-travail, siège-clients, les déplacements professionnels journaliers sont majoritairement des courtes distances. Exception faites des commerciaux régionaux.

Ainsi, si vous nécessitez un véhicule pour un usage journalier inférieur à 300-400 km, la consommation et l’autonomie d’une voiture électrique s’adapteront parfaitement à vos besoins. Tandis que la question de la recharge consistait autrefois en un point noir pour les modèles électrifiés, celle-ci devient à présent de plus en plus simple, rapide et optimisée. Les modèles de voitures électriques commercialisés à présent proposent des temps de recharge de plus en plus rapides. À titre d’exemple, pour recharger la ë-C4 Électrique :

  • À domicile sur une Wall Box 7,4kW, comptez 7h30 pour une recharge à 100%, 5h en Wall Box 11kw
  • Sur une prise domestique renforcée type Green'Up, récupérez 100 km d'autonomie en 4h30.
  • Sur une Fast Charge 100kW, rechargez l’équivalent de 100 km en 10 minutes.
En outre, si vous êtes une TPE ou une PME et souhaitez acquérir des véhicules électriques pour vos salariés afin d’électrifier votre flotte automobile, il vous faudra songer à un projet d’installation de bornes de recharge sur le parking de votre entreprise ou si vous n’en possédez pas, directement chez vos collaborateurs.

Contexte légal et fiscal favorable à la voiture électrique

Un petit coup de pouce de l’État : Bonus écologique & Prime à la conversion

Le bonus écologique accordé par le gouvernement pour les particuliers profite aussi aux entreprises. Elles peuvent recevoir entre 1 000 et 3 000€ en fonction du véhicule.

Cette aide est cumulable avec la prime à la conversion dont la condition est de mettre à rebus une voiture polluante, c'est à dire une voiture à moteur essence mise en circulation avant 2006 ou véhicule diesel datant d’avant 2011. L'aide s'élève à 2 500€ pour une voiture personnelle et ce jusqu'à 9 000€ pour un utilitaire (selon son poids).

 

Avantages fiscaux

Plusieurs avantages fiscaux viennent se greffer aux bonus et primes purement financiers liés à l’achat d’une voiture électrique.
La première est l’exonération de la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS). Celle-ci concerne en France les entreprises qui possèdent, utilisent et louent des véhicules. La TVS est directement indexée sur la pollution des voitures.
Appliqué selon différents critères, le barème de la TVS prend en compte les émissions de CO2, mais aussi le type de carburant et l’année du véhicule. Ainsi, une structure qui possèdera des véhicules dont les émissions sont inférieures à 50 g/km de CO2 en sera exonérée. 
 
Par ailleurs, l’électrification de votre flotte d’entreprise vous permettra aussi d’être exemptés de la taxe sur la carte grise. En effet, depuis le 1er janvier 2020, la carte grise de votre véhicule ou utilitaire électrique est exonérée à 100 % de la taxe régionale, et ce, quelle que soit votre région d’habitation.
 
En tant que professionnel, vous pouvez aussi bénéficier d’un amortissement plus avantageux. En effet, tandis que l’amortissement d’un véhicule thermique est plafonné à 18 300 €, la voiture électrique d’entreprise bénéficie d’un amortissement allant jusqu’à 30 000 €.
 
Les bonnes raisons s'accumulent, vous ne pensez pas ? 

Loi LOM : anticipez avant d'y être obligé

À partir du 1er janvier 2024, les entreprises seront tenues de se conformer à la directive sur les rapports de développement durable des entreprises. Dans le cadre de la Loi LOM (Loi d’orientation des mobilités) datant de 2019, des quotas ont été instaurés afin de faire évoluer le parc automobile français vers un parc plus respectueux de l’environnement. Ces quotas concernent plus spécifiquement la proportion de véhicules à faible émission au sein des flottes d’entreprise de plus de 100 véhicules :
• Au 1er janvier 2024, 20% des voitures de flotte renouvelées annuellement devront être électriques.
• Au 1er janvier 2027, 30% des voitures de flotte renouvelées annuellement devront être électriques.
• Au 1er janvier 2030, 50% des voitures de flotte renouvelées annuellement devront être électriques.
 
Alors êtes-vous prêts à amorcer cette transition ?